CyberDodo et les Handicaps (2-20)

Vues : 17107

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Les handicapés ont-ils des droits ?

Il existe de nombreuses formes de handicaps. Un handicap peut être visible ou non visible, il peut être permanent ou temporaire.

Les troubles ou déficiences qu’entraîne un handicap peuvent affecter différentes parties de notre corps ou de notre cerveau, un handicap peut frapper n’importe qui, n’importe quand.

Chez certaines personnes, le handicap est présent à la naissance, chez d’autres il est la conséquence d’un accident ou encore d’une maladie et il peut être aussi causé par le vieillissement. On admet généralement que plus l’âge moyen de la population augmente, plus il y aura de personnes à souffrir d’une forme ou d’une autre de handicap.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), près de 10% de la population mondiale connaît une forme de handicap, cela représente environ 650 millions de personnes. La répartition est très inégale avec près de 400 millions de personnes handicapées (80%) vivant dans les pays pauvres et donc disposant des moins bons équipements.
 

10% de la population mondiale souffrent d’un handicap

Partout dans le monde les personnes handicapées doivent faire face à des obstacles qui ne leur permettent pas une participation pleine et entière à la vie en société. Si on élargit la réflexion, le nombre de personnes directement touchées par le handicap dépasse un milliard en considérant l’impact sur la famille proche, ce chiffre n’est pas juste une statistique car les handicaps sont un facteur de pauvreté et limitent fréquemment l’accès à l’éducation et aux soins, sans parler des problèmes liés à l’exclusion et/ou à la discrimination.

Il est très difficile de donner une définition du handicap qui soit consensuelle, parler de définition ou de classification est une terminologie réductrice qui peut sembler péjorative et qui très souvent est limitatrice.

Comment d’ailleurs un classement pourrait-il donner la juste mesure du quotidien d’une personne atteinte d’un handicap ?

Il existe donc bien une série de définitions des différents handicaps qu’il faut rattacher à la réalité et au quotidien des personnes concernées. Le regard que l’on porte doit être mis en perspective, une personne handicapée est comme tout un chacun une personne a part entière avec tous les droits qui lui sont rattachés.

Il existe plusieurs handicaps et selon les époques de nombreuses appellations ont été utilisées pour désigner une personne handicapée. On distingue principalement deux « catégories » qui sont dites physiques ou mentales.

Déficiences intellectuelles, elles concernent en moyenne 2 % de la population avec principalement la Trisomie 21 ou le syndrome de l’X fragile. Il faut ici faire la différence entre des déficiences psychiques et d’autres plus spécifiques se rapportant aux fonctions cognitives telles que le langage et/ou les troubles de l'apprentissage. Les déficiences psychiques sont des troubles concernant principalement la vie relationnelle, la communication et le comportement comme par exemple les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), la schizophrénie ou l’autisme.
 

Les enfants handicapés ont les mêmes droits que les autres

Les déficiences physiques peuvent être visuelles (Des personnes ayant besoin de lunettes à celles atteintes de cécité), auditives ou encore motrices avec la paraplégie (Paralysie plus ou moins entière des deux membres inférieurs), la tétraplégie (Paralysie des 4 membres bras et jambes), les accidents vasculaires cérébraux ou la myopathie.

Il existe plusieurs types de handicaps, on parle aussi du polyhandicap (Combinaison de déficiences motrices et intellectuelles sévères associées éventuellement à d'autres déficiences qui entraînent une très forte restriction de l'autonomie). Le plurihandicap est lui une combinaison de handicaps au même niveau de gravité ne permettant pas de faire émerger une déficience en particulier ; quant au surhandicap il concerne un handicap aggravé par les difficultés relationnelles dues au handicap

Il est important de souligner qu’à déficiences similaires, l’incapacité ou la limitation des activités est largement dépendante du contexte dans lequel évolue la personne handicapée.

Divers traités internationaux visent à endiguer les discriminations dont sont victimes les personnes handicapées dans leur vie quotidienne, ceci afin que chacune ait droit au respect et à la dignité.

Il est absolument nécessaire que le comportement envers les personnes handicapées change radicalement pour que disparaissent les obstacles environnementaux et comportementaux qui font que, souvent, on voit le handicap là ou l’on devrait voir la personne.

Pour terminer, il est important de rappeler que l’article n°23 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant reconnaît aux enfants handicapés les mêmes droits qu’aux valides.

Chat CyberDodo

Pour le texte de la Convention, cliquez ici

Pour voir le dessin animé sur les Droits des Handicapés, cliquez ici

Pour faire le quiz, cliquez ici

Pour les jeux, ici

 © CyberDodo Productions Ltd.