CyberDodo et les Rhinocéros (1-28)

Vues : 30418

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Chez cet animal, tout tourne autour de sa corne. Depuis son nom qui vient du grec « rhinos » qui signifie nez et « keras » corne, donc la corne sur le nez.

Alors que dans la nature, le rhinocéros n’a pas de prédateurs et peut vivre jusqu’à 45 ans, hormis pour ses jeunes ou lorsqu’il est affaibli ou blessé, cette corne lui a valu l’intérêt mortel du pire ennemi qu’il aurait pu trouver : l’homme !

De quoi est composée la corne du rhinocéros ?

De kératine, soit le même composant que celui des cheveux et des ongles. Des cornes de rhinocéros ont été analysées afin de contrôler si elles possédaient des propriétés curatives particulières (Car on sait depuis longtemps que, par exemple, l’ingestion de cheveux n’apporte aucun bénéfice pour la santé), le résultat de ces tests a logiquement été négatif.

Pourquoi la corne de rhinocéros est-elle tant recherchée ?

La réponse est multiple comme l’usage que les hommes en font. Mais, à la base, le principe est toujours le même : ce qui est rare est précieux. Une partie des cornes prélevées par les braconniers va être utilisée pour confectionner des manches de poignards ou des sculptures qui se vendent une fortune.

Mais l’usage pour lequel la corne de rhinocéros est le plus connu est « thérapeutique » puisqu’en médecine traditionnelle chinoise, la poudre ou les copeaux de corne sont réputés guérir un nombre important d’affections allant jusqu’à pouvoir traiter l’impuissance sexuelle.

Ces délires ont exterminés des populations entières de rhinocéros et ont fait que toutes les espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction. Leurs défenseurs n’ayant d’autre choix que de couper les cornes des animaux en liberté afin de les protéger des braconniers, mais les cornes repoussent en 2 ou 3 ans…

Massacrer des animaux pour des poils collés…

Concluons ce dossier en abordant la reproduction des rhinocéros, cela démontrera leur extrême fragilité et l’impérieuse nécessité de les protéger.

Pour pouvoir se reproduire, les jeunes rhinocéros doivent attendre d’avoir 5 ans pour les femelles et 8 ans pour les mâles. La gestation de la femelle va durer de 15 à 18 mois puis l’unique petit va être allaité pendant environ 2 ans, période pendant laquelle la mère ne peut pas avoir d’autre petit.

On comprend mieux pourquoi la perte d’un seul rhinocéros est un événement qui affaiblit toute l’espèce et ce ne sont pas quelques individus qui ont été tués pour leurs cornes mais des dizaines de milliers.

Les programmes de protection, tardivement mis en place (On ne devrait pas attendre qu’une espèce soit au bord de l’extinction pour agir) ont rencontré quelques fragiles succès mais les braconniers sont toujours à l’affût et les rhinocéros toujours en danger.
Le Rhinocéros

Tant qu’il existera des hommes prêts à dépenser des fortunes pour acheter des poils collés (Autre description de la corne de rhinocéros), aucun individu ne sera à l’abri.

Encore une fois, tout dépend de l’homme, le pire comme – espérons-le- le meilleur…

Chat CyberDodo

Pour voir le dessin animé consacré aux rhinocéros, cliquez ici

Pour faire le quiz, cliquez ici

Pour les jeux, ici

© CyberDodo Productions Ltd

Souvent l’on dit que pour connaître quelqu’un, il faut connaître sa famille. Dans le cas du rhinocéros, cela réserve bien des surprises puisqu’il fait partie des « ongulés périssodactyles », soit les mammifères qui possèdent un nombre impair de doigts, trois dans le cas du rhinocéros (Ainsi qu’un doigt supplémentaire et non fonctionnel aux pattes avant).

Pourquoi est-ce surprenant ?

Parce que dans cette famille se trouve également les chevaux et les tapirs ! Mais, ce ne sont que de très lointains cousins puisque les chevaux ne possèdent qu’un seul doigt à chaque patte tandis que les tapirs en ont quatre aux pattes avant et trois aux pattes arrières.

Nous connaissons tous leur silhouette massive avec un grand corps reposant sur de courtes jambes. C’est le plus grand animal terrestre après l’éléphant puisque cet herbivore peut peser plus de 2 tonnes, mesurer plus de 4 mètres de longueur et plus de 2 mètres de hauteur. Il est myope mais bénéficie d’une ouïe et d’un odorat excellents. Sa peau épaisse et plissée est caractéristique mais ce qui fait que le rhinocéros est unique c’est bien entendu sa corne ou ses cornes, en fonction des espèces.

Cette corne qui est la cause de la plupart de ses soucis, nous y reviendrons…

Le rhinocéros, un animal en grave danger d’extinction

Ou vivent les rhinocéros ?

De nos jours, trois espèces sont présentes en Asie : le rhinocéros de Java (Rhinoceros sondaicus), celui de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis) et celui d’Inde (Rhinoceros unicornis), plus deux espèces en Afrique : le rhinocéros noir (Diceros bicornis) et le rhinocéros blanc (Ceratotherium simum).

Mais des peintures rupestres attestent de la présence passée de rhinocéros en Europe, à l’exemple de la grotte Chauvet (Située en Ardèche, France) qui a été peinte il y a environ 30'000 ans.

Existe-t-il vraiment des rhinocéros blancs ?

En tous cas, personne ne les a vus ! Une explication de cette appellation a été donnée par la mauvaise interprétation du nom sud-africain de cette espèce « wijdlip » ou « wijd-lip » (Qui signifierait « large lèvre »), les Anglais auraient entendu « white » pour « wijd » et le rhinocéros se serait retrouvé blanc !

Il est cependant nécessaire d’indiquer que cette théorie est contestée par certains scientifiques, notamment Kees Rookmaker.